Le Clan Des Magic'iens
Bonjour, le Clan des Magic'iens est heureux de vous accueillir au sein de son association.
Venez passer assez un bon moment en notre compagnie!!

Heroic Fantasy Japonisant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Heroic Fantasy Japonisant

Message par Melchimedes le Dim 29 Nov - 0:48

Légendes des Cinq Anneaux.

Le monde, celui de Rokugan. Oubliez un quelconque archipel. C'est un empire. L'empire d'émeraude. Un domaine vaste, très vaste, dominé par l'Empereur d'émeraude, et 7 clans vassaux, chacun dirigeant une partie du territoire pour le compte de l'empereur. Autant de philosophies, de traditions, d'écoles de combat, d'histoire, de légendes, chacun descendant d'un Kami...
C'est une époque où l'héroïsme se mêle à l'honneur. Et l'honneur est au centre de la vie même de ses nobles, guerriers, "prêtres"... ceux que l'on nomme Samuraï, ou aussi Shugenja. Ceux qui ont l'honneur de servir. 
Oubliez donc aussi un quelconque pouvoir des arcanes. A Rokugan, on communie avec les ancêtres, avec les éléments eux mêmes... 
Mais il y a le Mur. Le mur de la famille Kaiu, du clan du Crabe, qui alimente tous les fantasmes. Selon les vieilles légendes, ce mur aurait été fondé pour protéger l'Empire des forces du Kami déchu, celui dont on ne doit prononcer le nom. On raconte qu'au delà du mur, on ne trouverait que des barbares dégénérés, de honnis Shugenja pratiquant la Maho, la magie noire du sang, des gobelins et autres Oni... 

Niveau ambiance, si vous voulez vous documenter sur le sujet, je pense que le film "47 Ronins" est probablement ce qui se rapproche le plus de l'univers de Rokugan.

Pour les plus curieux, vous pouvez me demander simplement de vous envoyer par mail un background assez détaillé de l'univers.

Pour les plus gourmands sur les notions d'honneur et ce que peut être la vie et l'âme même de la voie du Samouraï, je recommande de regarder 'Le Dernier Samouraï", ou encore de lire l'excellent Traité des 5 Roues de Myiamoto Musachi.

Melchimedes
Aventurier
Aventurier

Messages : 118
Date d'inscription : 08/10/2015
Age : 41
Localisation : Balbigny

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heroic Fantasy Japonisant

Message par Melchimedes le Lun 18 Jan - 12:49

Le Commencement

Vois tu le cercle que j'ai tracé mon enfant? Où est le commencement? Où en est la fin? Bien sûr, il est impossible de répondre à cette question, puisqu'elle n'a aucune réponse. Il devrait y avoir un début et une fin et pourtant, il n'en est rien.
A l'instar du cercle, cette histoire n'a ni début ni fin. Avant ce monde, il y en avait un autre. Après lui, il y en aura un autre et toutes nos âmes y plongeront, emportées par le faix de nos actes, humbles ou glorieux. C'est ainsi que vont les choses, mon enfant, et tu dois t'y faire. Seule l'acceptation de cet ordre te procurera la paix en ce monde de souffrances.
Au commencement de ce monde, comme de tous les mondes, était le Néant. Le Néant flottait, seul, au milieu de l'éther, depuis une éternité. Et puis, sans coup férir, le Néant compris qu'il était seul et il eut peur. Ainsi fut crée le premier tiers du monde. Ensuite, le Néant compris qu'il avait besoin d'un compagnon. Ainsi fut crée le deuxième tiers. Enfin, le Néant saisit que de sa faiblesse était né le monde et il fut pris de remords, désireux de défaire ce qu'il avait bâti. Ses regrets complétèrent le monde, qui prit alors une identité.
Quand le Néant prononça ces paroles, il conçut le monde. Au début, la structure du monde ressemblait à un œuf dont le jaune, lourd, avait été cassé et mélangé au blanc, léger. Tous deux se séparèrent, le lourd chutant et le léger s'élevant. Le léger s'éleva plus encore, mais une partie de lui hésita, formant le ciel et les nuages. Le reste poursuivit son ascension éternelle et forma le Paradis. Le lourd n'en finit pas de tomber, ne formant rien de plus qu'un chaos visqueux. Et il en fut ainsi pendant de nombreuses années.

Le Soleil et la Lune

Avec la création du Paradis vint celle des Trois Dieux Dont Les Noms Doivent Être Tus. Ils prirent conscience du besoin de façonner la terre qu'ils arpentaient. Aussi créèrent-ils un jeune homme et une jeune femme, ils utilisèrent leur propre nom, ce qui explique que nous ne puissions rien ajouter à leur sujet.
L'homme et la femme naquirent au Paradis et contemplèrent la terre informe, convaincus de la nécessité de la façonner. Ils descendirent le long d'un arc-en-ciel et constatèrent que tout n'était que chaos. L'homme et la femme se demandèrent comment lui donner forme et ils comprirent que le seul moyen d'y parvenir était de lui donner un nom. Ils réfléchirent longuement au nom qu'ils allaient donner au monde et quand ils l'eurent trouvé, ils embrassèrent la terre informe et murmurèrent son nom. Et alors qu'ils prononçaient son nom, les leurs le furent également. La femme devint Amaterasu, le Soleil, et l'homme devint Onnotangu, la Lune.
Ensemble ils parcourent le ciel et la terre nouvellement baptisée, qui prenait forme. La terre se sépara des eaux et du sol fertile naquirent les plantes. Dans les chauds océans, les poissons empruntèrent leurs nombreuses formes. Nées des songes des créatures sommeillant au plus profond, les Fortunes commencèrent à s'ébaucher au paradis. La Lune et le Soleil continuèrent de parcourir le monde jusqu'à ce que toutes les créatures prissent leur forme. Ensuite, ils se reposèrent et contemplèrent la terre. A leur grand étonnement, certaines créatures se mirent à construire. Certains racontent que ces créatures étaient les mythiques nagas, des être mi homme mi serpent, qui seraient apparus avant les hommes et seraient à ce jour en sommeil dans les ruines de leurs cités.

Les enfants du Soleil et de la Lune

Depuis le début des temps, Seigneur Lune pourchassait Dame soleil de par le monde. Un jour, il l'attrapa alors que le jour baissait. Plusieurs mois plus tard, Dame Soleil donna naissance à neuf enfants: Hida, Doji, Togashi, Akodo, Shiba, Bayushi, Shinjo, Fu Leng et Hantei. Seigneur Lune savait que tout enfant dont le sang charrierait des éléments de la Lune et du Soleil le surpasserait. Ainsi, malgré les protestations de Dame Soleil, il avala les enfants un par un.
Dame Soleil dut réagir rapidement. Alors que Seigneur Lune engloutissait le premier enfant, elle dit «  Seigneur, comme vous devez avoir soif après un tel repas.» Sur quoi, elle lui offrit un verre de saké. Seigneur Lune la remercia et le but. Après chaque enfant, elle réitéra sa proposition, et il accepta, ignorant tout de la goutte de poison que chaque verre contenait, noyée dans le saké. Et chaque fois que Seigneur Lune dévorait un nouvel enfant, Dame Soleil versait des larmes. Alors que, du Paradis, elles chutaient sur terre, elle se mélangèrent à l'air et aux vents. Finalement, les larmes du Soleil atteignirent la surface de la terre, où elles demeurèrent calmes, silencieuses et assoupies.
Rapidement, Seigneur Lune fut si ivre et nigaud qu'il ne remarqua même pas que Dame Soleil avait remplacé Hantei, le dernier enfant, par un rocher. Seigneur Lune sombra alors dans un profond sommeil et, alors qu'ils dormait encore, Dame Soleil mit Hantei à l'abri. Elle expliqua à son enfant qu'il devait sauver ses frères et sœurs Ainsi lui enseigna-t-elle l'art du combat pour le préparer au réveil de son père.
On dit que de nombreuses années s'écoulèrent, ou plutôt de nombreux siècles. Lorsque Seigneur Lune se réveilla, il découvrit que Dame Soleil et le jeune Hantei l'attendaient. Le combat qui eut alors lieu fut grandiose. Hantei éventra son père et enfants comme entrailles tombèrent sur la terre qui se trouvait au dessous. Seigneur Lune tendit le bras au dernier moment pour rattraper les enfants, mais il ne put se saisir que du petit Fu Leng. Hantei trancha alors la main de son père. Ainsi Fu Leng ( et la main coupée) suivit-il ses frères et sœurs dans leur dégringolade. Mais alors que Fu Leng entamait sa chute, il se saisit à son tour de Hantei, qu'il entraîna à son tour vers le bas.
Le sang de Seigneur lune tomba également sur terre, non loin des flaques informes nées des larmes de Dame Soleil. Le sang et les larmes se mélangèrent, puis un homme et une femme naquirent des milliers de petites mares.
Séparé de ses frères et sœurs, Fu Leng tomba dans une profonde crevasse, loin vers l'ouest. Piégé sous terre, il s'efforça d'atteindre la surface, mais n'était déjà plus le même. Ses nombreux mois passés dans les profondeurs lui avaient enseigné un sombre savoir. Celui-ci corrompit son esprit et son corps: il n'était plus qu'une sinistre caricature de lui-même.

Avec la chute du dernier Akodo...

Au moment ou les enfants du Soleil et de la Lune touchèrent le sol, ils perdirent leur caractère divin. Bien qu'ils ne fussent pas mortels, ils n'étaient plus des dieux pour autant. Ils regardèrent autour d'eux, découvrirent les débuts de l'humanité et surent que faire. L'homme était aussi nu et fragile qu'un nouveau né et les enfants du Soleil et de la Lune firent le serment suivant « Nous vous enseigneront les us du monde et vous protègeront de ses maux. Servez nous avec humilité et obéissance et nous tiendrons cette promesse. »
A l'exception de Fu Leng, qui était emprisonné, les enfants du Soleil et de la Lune décidèrent d'organiser un tournoi visant à déterminer lequel d'entre eux allait gouverner le monde. Ils durent se mesurer aux épreuves de rapidité, de force, d'esprit et bien d'autres encore. Togashi refusa de participer au tournoi, car il avait observé ses frères et sœurs et savait qu'il allait l'emporter. La dernière épreuve fut un affrontement colossal.
Seigneur Hida comptait sur sa grande force pour l'emporter, mais la vitesse et la précision de Shinjo en vinrent à bout. Pourtant, c'est sa rapidité même qui signifia la défaite de Dame Shinjo. Seigneur Bayushi exploita son impétuosité pour la surprendre puis, usant de ruses et de subversions, il la vainquit. Néanmoins, seigneur Shiba était trop malin pour se laisser surprendre par de tels artifices. Il observa les ruses de Bayushi et il ne se laissa pas duper par ses diversions. Ensuite, Seigneur Shiba se tourna vers Dame Doji. La fine et belle doji recula et attendit que Shiba s'engage dans le combat, sachant son frère attentif au moindre de ses mouvements et prêt à les retourner à son avantage. Shiba perdit patience. Il passa à l'attaque et céda rapidement à la maîtrise technique de Doji. Puis, Akodo s'avança. Il était au fait de la tactique de Dame Doji et s'en servit contre elle. Finalement, il ne resta plus qu'Akodo et Hantei sur le champ de bataille. Ils combattirent avec tout l'amour que se vouent deux frères, mais, alors que la tension montait, Akodo perdit son sang froid. Au moment crucial, une véritable fureur s'empara de lui. Hantei perçut la rage de son frère et la retourna contre lui. Cet accès inconsidéré aurait dû couter la vie à Akodo; elle ne lui ôta que la victoire. Comme Hantei épargnait Akodo, ce dernier jura à son frère que sa famille et lui le serviraient à jamais. Observant le bataille non loin, Togashi chuchota: « Avec la chute du dernier Akodo viendra celle du dernier Hantei. »

La dynastie Hantei

A la fin du tournoi, il fut décidé que la lignée Hantei régnerait sur les autres. Hantei déclara que les enfants du Soleil et de la Lune devaient bâtir un puissant empire, un empire consacré à leur sainte mère, Amaterasu. Durant le règne de Hantei, ses frères et sœurs parcoururent le monde connu, rassemblèrent l'humanité et créèrent sept clans. Hida fonda le Clan du Crabe, Doji le Clan de la Grue, Togashi fonda le Clan du Dragon, Akodo celui du Lion. Shiba fonda le Clan du Phénix, alors que Bayushi fondait le Clan du Scorpion. Enfin, Shinjo fonda le Clan de la Ki-Rin.
De nombreuses années durant, l'Empire s'épanouit tandis que Hantei et les clans bâtissaient routes, palais et temples. Pourtant, un jour, une armée de créatures putrides et corrompues attaqua les palais et temples des enfants du Soleil et de la Lune. Il s'agissait des forces de Fu Leng, qui était tombé loin de ses frères et sœurs Sa maîtrise de la magie des profondeurs était désormais totale. Accompagné d'esprits qu'il avait invoqué depuis les contrées infernales de Jigoku, il projetait de détruire l'Empire d'Emeraude et de s'emparer des âmes des mortels pour son pouvoir et sa gloire.

La nouvelle voie

Hantei et les clans rassemblèrent une armée pour combattre les gobelins, ogres et oni polymorphes de Fu Leng, mais nulle lame, nulle magie ne purent vaincre sa maléfique sorcellerie. A chaque bataille, Hantei reculait davantage. Finalement, alors que son armée décimée se préparait à l'attaque finale, un petit homme au crâne rasé et vêtu d'une simple robe vint jusqu'à l'Empereur Hantei. L'homme se présenta sous le nom de « Shinsei », ce qui signifie « nouvelle voie ». Il jura à
l'Empereur qu'il pouvait vaincre les armées de Fu Leng, mais Hantei ne fut guère impressionné. Il ordonna qu'il le débarrassât du petit homme. Lorsque les gardes tentèrent de se saisir de Shinsei, il les défit sans exception et sans la moindre arme. Ensuite, il se tourna vers l'Empereur « Laissez moi partir à la rencontre de votre frère avec sept guerriers. Ensuite, j'arrêterai les armées qui foulent vos terres ».
Hantei fut intrigué par le petit homme. La nuit durant, il interrogea Shinsei, pendant que Shiba consignait chacune de leurs paroles. Le texte relatant cette conversation, que l'on appelle maintenant, le Tao de Shinsei, est conservé aujourd'hui encore à la bibliothèque de l'Empereur et dans celles de tous les clans. Hantei se laissa enfin convaincre. Il souhaitait que ses frères et sœurs soient du voyage, mais le petit homme secoua la tête en disant: « Non. Il doit s'agir de mortels, car la chance leur sourit. » Hantei reconnut la sagesse des paroles de Shinsei et lui confia donc un guerrier issu de chaque clan. Il les baptisa « samurai », ce qui signifie « celui qui sert ».
De nombreuses semaines s'écoulèrent. Les armées de Fu Leng gagnaient davantage en puissance et en terrain à chaque nouvelle bataille. Pourtant, un jour, leur puissance déclina mystérieusement et, au moment crucial, les armées de Hantei chargèrent. Les rangs de l'armée des ténèbres furent enfoncés et dispersés. Hantei savait que Shinsei avait, d'une manière ou d'une autre, tenu promesse. En prévision du retour des héros, il prépara un grand festin pour célébrer leur victoire, mais un seul et unique samurai revint. C'était la samurai-ko du Clan du Scorpion, Shosuro., qui portait douze parchemins et une main d'obsidienne. « Dissimulez ces parchemins, dit-elle, car ils signèrent la fin de Fu Leng. ». Sur quoi sa vie s'éteignit dans les bras de Bayushi.
L'Empereur interdit qu'on brisât les sceaux des parchemins. Il demanda au clan du Crabe d'occuper les territoires situés entre l'Empire et les noires terres des profondeurs, aujourd'hui connues sous le nom d'Outremonde, pour protéger Rokugan du mal qui les habite. Les Clans de la Grue et du Lion firent le serment de protéger l'Empereur. Doji fut choisie pour être le premier champion de l'Empereur, alors qu'Akodo prenait la tête des armées du souverain au champ de bataille. Les Clans du Dragon et du Phénix optèrent pour les voies de la contemplation; tous deux s'emparèrent du Tao de Shinsei pour l'incorporer à leur science de la sorcellerie. Le Clan de la Ki-Rin quitta l'Empire pour découvrir ce qui se trouvait au-delà de ses frontières. Quand au Clan du Scorpion, il s'enfonça dans des secrets qui lui valent encore une bien sombre réputation.


Mille ans de paix

Un conte héroïque

Ainsi naquit le monde – du moins selon les parchemins des sept clans majeurs. L'Empire de Rokugan est comme une perle étincelante sertie d'un monde obscur, en proie aux assauts incessants de l'Outremonde. Le temple de la gloire et de l'honneur bâti sur une terre de héros et de scélérats. Un monde ou la force d'âme rivalise avec la puissance de la lame du samurai. De jade et de soie, une terre étrange pétrie de magie et de mystères. Le passé de l'Empire a ses zones d'ombre – comme partout, mille ans après, les faits ont rejoint la fiction, engendrant mythes et apocryphes.
Destinés à diriger l'Empire et à jamais, les Hantei se succèdent sans interruption sur le trône impérial depuis plus de mille ans.
Les « mille ans de paix » ne furent paisibles qu'en mots. Les clans combattirent pour s'emparer de nouvelles terres, acquirent un poids politique à la cour et développèrent les bases de la philosophie que Shinsei avait ébauchée. L'Empereur Hantei, ainsi que ses frères et sœurs, vieillirent et leurs enfants assumèrent leurs responsabilités et devoirs. Au fil du temps, chaque clan se forgea des caractéristiques propres.
En mille ans, la population est passée à trente millions d'habitants, dont deux millions de samurai. L'équilibre des forces entre les clans s'est inversée plusieurs fois, les frontières politiques ont été retracées et ont fait l'objet de nombreux affrontements. Pourtant, la donne n'a pas vraiment changé; les forces en présence se sont simplement étoffées et ont gagné en maturité. Chaque clan s'est développé de manière distincte, pour former autant de puissances incontournables. Les « clans mineurs » se sont également renforcés, sans jamais égaler les sept clans majeurs nés des enfants du Soleil et de la Lune.
De ces sept grandes maisons sont nés nombre de héros. Leurs familles ont servi l'Empire et l'Empereur fidèlement, accomplissant leur devoir avec gloire et honneur au fil de l'histoire de Rokugan.


Les Clans
et leurs Familles

Le Clan du Crabe

Depuis mille ans, le Clan du Crabe défend l'Empire d'Emeraude contre les hordes maléfiques de l'Outremonde. Malheureusement, cette charge ne lui a laissé que peu de temps pour s'intéresser aux affaires de la cour, ce qui en fait le clan le plus brusque et le plus grossier. Bien qu'on ne remette jamais en question son courage et son honneur, les autres clans rappellent souvent que l'aura maléfique de l'Outremonde imprègne tout à son contact. Ainsi se demandent-ils combien de samurai du Clan du Crabe portent ce que le Clan du Phénix appelle la souillure de l'Outremonde.
Familles du Clan du Crabe: Hida ( famille dirigeante, stratèges et guerriers)
Kuni (shugenja, inquisiteurs)
Yasuki (Marchands et diplomates)
Kaiu (ingénierie)
Hiruma (éclaireurs)

Le Clan du Dragon

Depuis les premières heures de la dynastie Hantei, Togashi et les siens restent cachés dans les hautes montagnes de Rokugan. Se livrant à son étrange forme de méditation à l'abri des regards indiscrets, le Clan du Dragon abrite les samurai les plus incompris de l'Empire. Ses jeteurs de sorts connaissent parfaitement les us de la guerre et la sorcellerie n'a aucun secret pour ses samurai. Les plus curieux individus de ce clan – les ize zumi – se rasent cheveux et poils et couvrent leur épiderme d'élégants tatouages. Véritables énigmes, les membres du Clan du Dragon sont souvent jugés comme distants et bizarres par les autres groupes.

Familles du Clan du Dragon: Togashi (ordre monastique présenté comme une famille, famille dirigeante du clan)
Mirumoto (guerriers)
Agasha (shugenja)
Kitsuki (diplomates et magistrats)

Le Clan de la Grue

Lorsqu'il fut temps pour le premier Hantei de prendre femme, tous les clans lui offrirent de contempler leurs plus belles filles. Il choisit celle de Doji, du Clan de la Grue. Depuis ce jour, tous les Empereurs font de même. C'est ainsi que la dynastie Doji a réussi à maintenir son emprise sur la cour impériale: chaque Empereur appelle « mère » une femme du Clan de la Grue. En outre, tous les Empereurs suivent l'enseignement d'une école de kenjustu du Clan de la Grue. L'école de la famille Kakita est la plus prestigieuse de tout l'Empire, ses élèves démontrant un talent et un courage exemplaires. En revanche, et du fait de la relation privilégiée qu'ils entretiennent avec lui, les autres clans considèrent les samurai du Clan de la Grue comme les mouchards de l'Empereur.

Familles du Clan de la Grue: Doji (diplomates, famille dirigeante)
Kakita (combattants, duellistes et artisans)
Daidoji (combattants et gardes du corps)
Asahina (shugenja)

Le Clan de la Licorne

Après son accession au trône, Hantei se tourna vers sa sœur Shinjo et lui demanda de se rendre à bride abattue aux confins de l'Empire afin d'y repérer alliés et menaces éventuels. Shinjo s'en fut, accompagnée d'une poignée de disciples – le Clan de la Ki-Rin – et disparut pendant huit cent ans. Il y a de cela deux siècles, ses descendants se présentèrent, regroupés sous le nom du Clan de la Licorne. Dans leur sillage, des richesses inimaginables , des trésors fabuleux venus d'ailleurs et leur plus précieux trophée : les chevaux de guerre de l'Occident. Les membres du Clan de la Licorne ramenaient également avec eux nombre de coutumes et de croyances curieuses, ce qui ne contribua nullement à leur insertion dans le peuple de Rokugan. Leur ignorance du subtil protocole propre à l'Empire les fait parfois paraître bien « frustes ». Pourtant, leurs puissants destriers et leur courage de samurai ( rompus aux « ruses barbares », telles que les surnomme le Clan du Lion) en ont indiscutablement fait de précieux alliés à chaque fois qu'on fait appel à leurs talents.

Familles du Clan de la Licorne: Shinjo (guerriers, famille dirigeante)
Otaku (guerriers, éclaireurs)
Iuchi (shugenja)
Ide (diplomates)
Moto (guerriers)
Le Clan du Lion

Si le clan de la Grue est le « bras gauche » de l'Empereur, alors le Clan du Lion en est le bras droit. Celui-ci révère l'Empereur depuis toujours, lui manifestant un dévouement sans égal à Rokugan. Les samurai du Clan du Lion comptent parmi les plus brillants tacticiens de l'Empire. Leur habileté à défaire des armées supérieures en nombre leur a valu de légendaires victoires. Toutefois, certains affirment que le Clan du Lion est trop attaché aux traditions et que son conservatisme est à l'origine de nombreuses querelles avec d'autres clans – en particulier son principal rival, le Clan de la Grue.

Familles du Clan du Lion: Akodo (guerriers, stratèges, famille dirigeante)
Matsu (guerriers)
Ikoma (historiens et tacticiens)
Kitsu (shugenja)


Le Clan du Phénix

A Rokugan, le terme « shugenja » peut désigner tout à la fois un homme saint, un prophète, un sorcier ou un prêtre. Les plus puissants shugenja de l'Empire appartiennent sans aucun doute au Clan du Phénix. Le scribe qui se tenait aux côtés de l'Empereur et coucha sur le papier son entretien avec Shinsei était le kami Shiba, fondateur du Clan du Phénix. Il rapporta tous les détails et subtilités de cette conversation à son clan, dont les connaissances en matière de vieille religion Rokugani et relatives à la « nouvelle voie » de Shinsei sont inégalables. Ce fut le Clan du Phénix qui, en fusionnant les deux doctrines, donna naissance à la croyance actuelle, enseignée à travers tout l'Empire. Cependant, leur quête spirituelle a valu aux samurai du Clan du Phénix de grandes souffrances. Ce qu'ils gagnent en méditation contemplative et à la lecture des textes anciens, ils le perdent en subtilité guerrière.

Familles du Clan du Phénix: Isawa (shugenja, famille dirigeante)
Shiba (guerriers)
Asako (shugenja et savants)

Le Clan du Scorpion

Aucun autre clan de Rokugan n'est aussi calomnié que le Clan du Scorpion, même si ses détracteurs se gardent bien de le faire en public sous peine de le regretter amèrement par la suite. Le Clan du Scorpion est maître du secret, de la duplicité et du subterfuge. Ce clan est composé d'espions, d'émissaires et, selon certaines rumeurs, d'assassins (certains évoquent même la légende des « ninja », ces mythiques guerriers masqués de l'ombre), certaines rumeurs parlant même de secrets plus noirs encore... Cependant, si vous concluez un marché avec un membre du Clan du scorpion, vous n'en finirez jamais de payer votre dette.

Familles du Clan du Scorpion: Bayushi (guerriers, diplomates et famille dirigeante)
Shosuro (comédiens et intrigants)
Soshi (shugenja)
Yogo (archivistes, historiens et shugenja)

Les clans mineurs

Parfois, un samouraï réalise un acte à ce point héroïque ou désintéressé que son daïmio le récompense en lui offrant un titre et des terres exceptionnels.
Les familles de ces samurai forment les clans mineurs de Rokugan. Bien qu'ils ne soient pas égaux des clans majeurs, ils disposent néanmoins d'un daïmio Le clan mineur le plus riche et le plus influent est celui de la Mante, dont les terres se trouvent au large des côtes de Rokugan, sur les îles des épices et de la soie.
Parmi les clans (et familles) mineurs les plus importants, on trouve :
Le Clan du Blaireau (famille Ichiro)
Le Clan du Faucon (famille Toritaka)
Le Clan de la Guêpe (famille Ashinagabachi)
Le Clan de la Libellule (famille Tonbo)
Le Clan du Lièvre (famille Usagi)
Le Clan du Mille-pattes (famille Moshi)
Le Clan du Moineau (famille Suzume)

Le Clan du Renard (famille Kitsune)


Dernière édition par Melchimedes le Lun 18 Jan - 20:35, édité 1 fois

Melchimedes
Aventurier
Aventurier

Messages : 118
Date d'inscription : 08/10/2015
Age : 41
Localisation : Balbigny

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heroic Fantasy Japonisant

Message par bof50634 le Lun 18 Jan - 13:28

Excellent !

Un seul regret, toutefois : le dernier samouraï est un film historiquement mensonger.

Le vrai dernier samouraï n'était pas américain mais français et il se nommait Jules Brunet < https://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Brunet > et non Nathan Algren.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Dernier_Samoura%C3%AF

_________________
"Il ne faut pas écouter les bruits du monde mais le silence de l'âme."

Jean-Claude Van Damme (a.k.a. 'The Muscles from Brussels')

bof50634
Admin
Admin

Messages : 2027
Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 32
Localisation : Pouilly-lès-Feurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heroic Fantasy Japonisant

Message par bof50634 le Ven 22 Jan - 2:23

Un p'tit court-métrage animé, original et plus ou moins en lien avec le sujet :

(basé sur une nouvelle de Marguerite Yourcenar & designé par Caza lui-même)


_________________
"Il ne faut pas écouter les bruits du monde mais le silence de l'âme."

Jean-Claude Van Damme (a.k.a. 'The Muscles from Brussels')

bof50634
Admin
Admin

Messages : 2027
Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 32
Localisation : Pouilly-lès-Feurs

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heroic Fantasy Japonisant

Message par Melchimedes le Ven 22 Jan - 14:27

Ou encore ceci...

https://www.youtube.com/watch?v=aCltKB3CoCI

Melchimedes
Aventurier
Aventurier

Messages : 118
Date d'inscription : 08/10/2015
Age : 41
Localisation : Balbigny

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Heroic Fantasy Japonisant

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum